Er- Töshtük, épopée kirgize

Le fil rouge de la nuit de la lecture 2019 à Saint Etienne les Orgues, en Pays de Forcalquier-Montagne de Lure, vous fera voyager en Asie centrale, avec les aventures du célèbre héros Er-Töshtük, figure légendaire d’une épopée kirghize. Ce grand récit, donné dans une version personnelle par Malika Halbaoui, sera le fil rouge de cette soirée contée qui débutera à 18h le 19 janvier 2019.

Cette épopée Kirghize a été mise en mots, chants, slam et poésies par Malika Halbaoui lors de sa résidence à La baleine qui dit vagues, centre ressource régional du conte à Marseille et a reçu une aide à l’écriture de la DRAC PACA. Ce travail d’adaptation a été réalisé à partir de la version de Sayakbay Karalayev, traduite par Peter Boratav et éditée sous le titre  Aventure merveilleuses sous terre et ailleurs de Er-Töshtük, le géant des steppes, parue aux éditons Gallimard/Unesco en 1965. Le projet veut être l’écho d’un dialogue entre conteurs. Comment actualiser ce récit tout en respectant ses trames et en facilitant l’accès par une compréhension du contexte de son émergence ? Rendre sa dimension chamanique, favorisée par le mode de vie nomade, la  traversée des contrées sauvages, à la fréquentation des éléments, de la nature, et sa dimension religieuse et métaphysique, attaché à l’Islam et au Soufisme, les sages et les saints soufis étant évoqués comme des talismans pouvant protéger des obstacles.

Cette épopée fait partie du cycle des manas, un large corpus comportant des milliers de vers (vingt six volumes ) qui serait la plus grande épopée transcrite du patrimoine orale de l’humanité. Les manas sont traditionnellement chantés, scandés, récités par les manaschi, accompagnés parfois de leurs komuz, petit luth à manche long emblématique de cette culture. Sayakbay Karalayev est souvent qualifié d’Homère Kirguiz.

Extrait de la restitution de ce travail sur ER-TOSTUK, le géant des steppes, à la médiathèque de Saint Etienne les Orgues.

Il s’agit d’un des chants de la Péri, la fée Bek-Toro qui accueille le héros; elle se présente sous le masque de la saleté, puis à l’aube elle se révèle être d’une beauté parfaite. Elle apprend alors au jeune héros que par son chant, sa musique, elle a intercédé pour sa naissance miraculeuse. Chant de Bek-Toro:

Je suis Bek-Toro
J’ai jeté ta prière
En pluie fine
Dans les torrents
Où la nuit du Nadir
Prospère
C’est le vent ! C’est le vent !
Appelle, appelle !
Et Dieu devient ton chant…

Je suis Bek-Toro
Habillée de désirs
En soupir
Volatisés
Les mains avides
Ne savent tenir
Que l’ombre
De ce qu’elles convoitaient
C’est le vent ! C’est le vent !
Appelle, appelle !
Et Dieu devient ton chant…

Je suis Bek-Toro
Mes cordes
Aux rayons du soleil
Accordées
Quand le bien-aimé écoute
Qu’il est doux
De se donner…
C’est le vent ! C’est le vent !
Appelle, appelle !
Et Dieu devient ton chant…

Malika Halbaoui (2019)