vidéo sur les conteurs

Festival ça va bARtder! demandez le programme !

Cette deuxième édition du festival des arts de la parole ça va bARTder ! propose une variation sur le thème de l’immersion, de la plongée, comme une incitation à se mouiller pour faire sonner avec passion le feu de ce qui nous anime… Ce thème est également celui du concours de poésie ouvert à tous, petits et grands, dont les œuvres seront lues sur les quais de l’Yonne. Le festival propose également la restitution d’un stage de pratique du conte qui se déroulera les 13 et 14 juillet.

Le festival se déroule sur les quais de l’Yonne et à l’Abbaye Saint Germain, à Auxerre. Il a bénéficié de l’aide du Conseil général de l’Yonne et de la Ville d’Auxerre et fait partie du programme Auxerre Culture 2019.

Jean-Michel Hernandez

Nora Aceval

Jeanne Ferron © Nicolas Brodard

Patrice Tonakpon Toton

Julien Labouche conteur au festival ça va bARTder

Julien Labouche © Dorine Claire, 2018

John Garlick au château de Maulnes, le 9 juin 2018.

John Garlick © Maena Kalmanovitz, 2018

Malika Halbaoui © Maena Kalmanovitz, 2018

Claire Vautier © Marie Montard, 2010

Abbi Patrix © Compagnie du Cercle, 2019

Louis Dugas

Henri Studer

Ludo

Vendredi 19 juillet

Inauguration

18H30 dans le Cloître

Inauguration avec une partie des artistes de la manifestation et des collaborateurs: Jean-Michel Hernandez, Nora Aceval, Patrice Toton, Julien Labouche, John Garlick, Jeanne Ferron, Ludo, Malika Halbaoui, directrice artistique de l’événement, et la présidente de l’association porteuse du projet Claire Vautier, animeront l’ouverture du festival, avec une mise en bouche relevée et rythmée pour donner à goûter au menu de cette nouvelle édition du festival auxerrois des arts de la parole.

Histoire d’une barque

20H30 dans le Cloître, Tout public

Jean-Michel Hernandez, fondateur du Chergui Théâtre basé à Lavaur, est un conteur engagé qui tisse avec passion et sincérité des chemins- cheminements  vers des cultures d’ailleurs et d’ici, autant pour s’émerveiller de leurs beautés que pour s’interroger sur les grandeurs et les ombres présentes en la nature humaine. Il nous embarque avec brio dans l’Histoire d’une barque :

Au gré de ses louvoiements, au gré des courants, des rives et rivages abordés, la barque rouge avance. Au cours de son  voyage montent à son bord des histoires, des portraits… La mer est celle de la Méditerranée.  Elle est évoquée comme une  mémoire commune entre des rives, encre des mythes, miroir d’une sagesse qui ne demande qu’à rafraichir nos oreilles.

Samedi 20 juillet

A la table des bardes ! Pique-nique tiré du sac autour des artistes !

Comptoir des poètes

12H à 12H20 sur les quais de l’Yonne Tout public

Louis Dugas écrit de la poésie depuis l’âge de 15 ans. Tour à tour artiste de cirque, bûcheron-élagueur fabricant de sucettes au coquelicot, conteur, comédien, marionnettiste, il se sédentarise en Bretagne après une vingtaine d’années à marcher sur les routes d’une inspiration nomade.  Il dira ses poésies tirées de L’Épopée de la Duchesse Anne.

Comptoir des slameurs

12H20 à 12H45 sur les quais de l’Yonne Tout public

La scène sera ouverte aux slameurs et poètes promeneurs des quais, et se terminera avec la lecture des poèmes sélectionnés lors du concours de poésie* ça va bARTder ! , catégorie adulte. Avec Ludo, Jean-Michel Hernandez, Claire Vautier et Malika Halbaoui. Accompagnement musical par Julien Labouche et John Garlick.

La conteuse invitée à la table des bardes ! Blanche neige sous le soleil

13H à 13H45 sur les quais de l’Yonne Tout public

Nora Aceval est une conteuse traditionnelle, elle actualise dans une parole vivifiée, à voix nue, des contes déjà polis par des lignées de conteurs et de conteuses. Ces femmes, Nora Aceval les a rencontrées et entendues lorsqu’elle était enfant, à Tousnina sur les hauts plateaux de Tiaret dans le sud-ouest algérien dont elle est originaire. Elles ont stimulé en elle cet ardent désir de transmettre. Elle recueille des collectages, elle est auteure, conteuse fabuleuse, elle tisse des passerelles entre hier et aujourd’hui, entre les questions oubliées et celles qui ressurgissent, entre la France et l’Algérie, son pays de naissance.

Blanche Neige sous le soleil ! En pays nomade, au Maghreb, elle s’appelle Fibule-d’Argent (Bzimèt el-Fadha). Sa peau aussi blanche que le lait, sa beauté ciselée telle une fibule argentée, elle dépasse le soleil en beauté et sa belle-mère est rongée par la jalousie… Notre Blanche-Neige du soleil trouvera refuge dans la grotte des sept Tolba.

Master class : Créations sur le feu! Er Tôshtük

15h à 16H30, salle de conférence, pour les amoureux du genre

Abbi Patrix, conteur et créateur de la Cie du Cercle, et Malika Halbaoui accompagnée par Julien Labouche, chevaucheront ensemble le coursier splendide d’une épopée kirghize, Er Tôshtük, datant du 9 siècle et collectée chez des maîtres de la parole, des bardes authentiques… Pourquoi ces conteurs d’aujourd’hui ont-ils éprouvé le désir d’être chacun, par l’entremise de leurs sensibilités respectives, les porte-paroles de cette épopée qui retrace les aventures d’Er Töshtük, celui qui sur son cheval ailé a pu aller d’un monde à l’autre, comme le titre si justement la création d’Abbi Patrix ? Cette conférence contée, éclairera les processus créatifs des artistes, les enjeux et les intentions qui portent ces projets. Avec quelques extraits qui permettront de goûter en écho les deux versions en cours de création : Er Tôshtük d’un monde à l’autre, d’Abbi Patrix et Sam Mary, et Er Tôshtük, le lion des steppes, de Malika Halbaoui, qui a bénéficié d’une aide à l’écriture du centre ressources du conte régional PACA La baleine qui dit vagues en janvier 2019, et qui sera  accompagnée par Julien Labouche conteur et musicien, amoureux des épopées.

Hommage à une femme remarquable : Projection et hommages par les artistes

17H à 18H30, salle de conférence, pour les amoureux du genre

Fiona Mc Leod a été une marraine-fée, il y a 25 ans, une rencontre bienveillante et rare car, elle a impulsé bien des inspirations. Elle était invitée l’année dernière, à la première édition du festival. Depuis, elle s’est éclipsée … et nous laisse orphelins de sa voix à la parole mesurée, inspirée, aussi rigoureuse que poétique. Nous avions réalisé, à l’occasion du festival, un  film où elle partageait généreusement son cheminement et ses questionnements sur le conte et le métier de conteur. Ce film sera projeté comme un leg de cette femme remarquable, dont la pensée reste vivante pour ses collègues. Les conteuses et conteurs qui voudraient contribuer à cet hommage — paroles, contes, musiques — sont invités à se faire connaître auprès des Inédits de l’Yonne.

Apéro-Conté

18H30 à 19H30 dans le Cloître

Tout en cassant une petite graine sucrée ou salée et en se désaltérant, nous pourrons entendre les joutes amicales des artistes, avec Julien Labouche, conteur musicien, Henri Studer, conteur-comédien,  John Garlick harpiste conteur, Claire Vautier, Nora Aceval, Jean-Michel Hernandez, Ludo, Malika Halbaoui.

Suivi de la Remise des prix de poésie ça va bARTder, catégorie adulte.

Du rififi dans les labours

20H30 dans le Cloître, pour les plus de 9 ans

Jeanne Ferron nous plonge dans un monde truculent et poignant à la fois. Ses récits loufoques, imaginés dans une écriture décalée, proposent une plongée inédite dans les eaux d’une parole drôle et audacieuse.

Ecoutez-voir ! Car on peut magnifiquement voir par ses oreilles ! Voici que se dessine une grande fresque sociale, prenant racine sur des champs fleuris et voyant y pousser aussi bien des héros magnifiques que de vrais durs, se profiler une chasse sauvage, celle de la course à l’inspiration ! Le cortège se compose aussi d’une chèvre transformiste et aimante, sans oublier que la voix sera donnée aux performances aquatiques d’une tendre saucisse. Coup de chauffe dans les labours et coup de chauffe sur la scène assurés !

Dimanche 21 juillet

A la table des bardes ! Pique-nique tiré du sac autour des artistes !

Comptoir des poètes

12H à 12H20 sur les quais de l’Yonne, Tout public

Louis Dugas écrit de la poésie depuis l’âge de 15 ans.

Tour à tour artiste de cirque, bûcheron-élagueur fabricant de sucettes au coquelicot, conteur, comédien, marionnettiste, il se sédentarise en Bretagne après une vingtaine d’années à marcher sur les routes d’une inspiration nomade.  Il dira ses poésies tirées de son recueil Le tribunal des arbres, aux éditions du corbeau blanc.

Comptoir des slameurs

12H20 à 12H45 sur les quais de l’Yonne, Tout public

La scène sera ouverte aux slameurs et poètes promeneurs des quais, et se terminera avec la lecture des poèmes sélectionnés lors du concours de poésie* ça va bARTder ! , catégorie enfants.

avec Ludo, Henri Studer, Jean-Michel Hernandez, Claire Vautier et Malika Halbaoui. Accompagnement musical Julien Labouche, John Garlick.

La conteuse invitée à la table des bardes ! Lounja aux cheveux longs

13H à 13H45 sur les quais de l’Yonne, Tout public

Nora Aceval est une conteuse traditionnelle, elle actualise dans une parole vivifiée et à voix nue, des contes déjà polis par des traditions de conteurs et de conteuses. Ces femmes, Nora Aceval les a rencontrées enfant. Elles ont stimulé en elle cet ardent désir de transmission. Auteure, conteuse fabuleuse, elle tisse des passerelles entre hier et aujourd’hui, entre les questions oubliées et celles qui ressurgissent, entre la France  et l’Algérie, son pays de naissance.

La belle Lounja à la chevelure démesurée, vivait dans une maison qu’elle ne devait jamais quitter. Une maison bâtie à la cime d’un arbre par sa terrible mère Tériel l’ogresse. Un arbre si haut qu’il touchait les nuages. Chaque soir, de retour de la chasse, Tériel appelait Lounja et lui ordonnait de lui balancer ses cheveux de sorte qu’elle puisse s’y agripper et grimper… Ce conte merveilleux nous emportera à travers le monde magique pour un voyage au cœur de l’âme berbère !

Gandigbé ou le gong a parlé

15H à16 H dans le Cloître, Tout public

Patrice Tonakpon Toton, dit le conteur des collines du Bénin, nous invite à découvrir les richesses ancestrales, orales et musicales des peuples Mahi du Bénin. Son spectacle Gandigbé ou le gong a parlé retrace, entre autres récits, l’histoire de la princesse Sika, une fille à la douce peau d’ébène née dans le royaume des albinos… Mot à mot, note par note, silence par silence, nous nous frayons un passage vers la connaissance de ses personnages que la voix du conteur anime superbement !

Les personnages qu’on « écoutait, autrefois, après que le soleil eut étalé à l’horizon ses rayons couleur d’huile de palme pour laisser place à la nuit… »,  ces créatures exceptionnelles allant des êtres humains aux forces de la nature en passant par les animaux mythiques, esprits, ces protagonistes reprennent vie pour faire retentir des sujets aussi variés que les origines du monde, l’enfance, l’amour, le respect de la femme, l’amitié, la nature, l’initiation aux rites ancestraux, l’héroïsme, la vie et la mort…

Goûter conté et remise des prix  ça va bARTder !

16H à 17H30 dans le Cloître, Tout public

Tout en dégustant des douceurs, gâteaux, tartes aux fruits de saison, jus de fruits frais et bio nous pourrons entendre les joutes amicales des artistes avec Julien Labouche, conteur musicien, Henri Studer, conteur-comédien,  John Garlick harpiste conteur, Claire Vautier, Nora Aceval, Jean-Michel Hernandez, Ludo et Malika Halbaoui.

Remise des prix de poésie ça va b-art-der ! *, catégorie enfants.

Taliesin, du barde d’hier et d’aujourd’hui

18H à 19H dans le Cloître, Tout public

Restitution du stage de pratique du conte qui s’est déroulé les 13 et 14 juillet autour du célèbre barde gallois Taliesin, avec les participants du stage et des extraits des chansons écrites par Malika Halbaoui et composées par John Garlick, tirées de leur dernière création Taliesin, trois gouttes de soleil.

Clôture