Les fiancées d’Anzar

//Les fiancées d’Anzar
Les fiancées d’Anzar2018-06-29T18:29:54+00:00

à partir de 7 ans

durée

Direction artistique: Pascal Fauliot, de la compagnie Hamsa.

Malika Halbaoui: Textes contes, slam, poésies –

Fazia Kati remplace aujourd’hui Kahina Afzim : musique (bendir, flûte), danse et chants traditionnels berbères.

Mokrane Adlani: violon, percussion, oud électro-acoustique.

Spectacle de contes issus de la tradition orale berbère, où se décline l’art de la parole rimée, le slam, la poésie. La verve du verbe qui se marrie à la danse, au chant, à la musique. Dans ces contes et légendes, les femmes rivalisent en élégance avec des juments par leurs danses, mettent en défaut les savants, récitent des poèmes profonds qui chantent le désert, les dunes, le violon à une corde qui ne peut vibrer dans les cours d’amour, que sous les doigts des musiciennes touarègues. Elles se fiancent aussi avec Anzar, l’ancien dieu berbère de la pluie pour appeler sur la terre l’eau féconde et tresser des arcs-en-ciel. Elles tissent aussi, inlassablement, en chantant et en contant, des récits où slam, poésie, émotion, rires et danses se mêlent pour célébrer la vie.

La première du spectacle s’est déroulée au Café Libraire La Boucherie à Sancerre.

Compte-rendu sur les fiancée d’Anzar présenté au centre Mandapa  le 29 janvier 2016 à Paris, sur le blog de Cristina Marino, du Monde.

Et un extrait vidéo filmé à l’abbaye d’Auxerre dans le cadre du festival Tréteaux dans la soirée en août 2015.

 

Une légende touarègue, extrait du recueil de poésie La Fiancée d’Anzar, publié par Malika Halbaoui en avril 2015 aux éditions du Cygne :